Prochainement




YALDA, LA NUIT DU PARDON

de Massoud Bakhshi (Iran -2020 - 1h29)
Avec Sadaf AsgariBehnaz JafariBabak Karimi....
Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d’une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.
La banalité apparente de cette histoire et l’acceptation de cette forme de justice, qui s’apparente au lynchage, sont choquantes. Le pardon, enfant de la charité, peut-il être monnayé, sous l’œil de Dieu complice ? « Yalda » est le cantique des humiliés. Le Nouvel Obs
Du 28 octobre au 10 novembre




FEMMES D'ARGENTINE
de Juan Solanas (Argentine -2020 - 1h26)
Documentaire
En Argentine, où l'IVG est interdite, une femme meurt chaque semaine des suites d’un avortement clandestin. Pendant huit semaines, le projet a été âprement discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants ont manifesté pour défendre ce droit fondamental. Les féministes argentines et leur extraordinaire mobilisation ont fait naître l’espoir d’une loi qui légalise l’avortement.
Juan Solanas s’abstient de porter un jugement sur les groupes qui s’affrontent parfois violemment dans les rues de Buenos Aires. En empathie, il écoute, observe et recueille les paroles en souffranceLe Figaro
Ciné débat le mardi 3 novembre à 20h30 avec la ligue des Droits de l'homme





ADIEU LES CONS
de Albert Dupontel (France -2020 - 1h27)
Avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié....
Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l'enfant qu’elle a été forcée d'abandonner quand elle avait 15 ans.
Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.
Du 21 octobre au 3 novembre








CALAMITY, une enfance de Martha Jane Cannary
de Rémi Chayé (France -2020 - 1h22)
Animation
A partir de 6 ans
1863, États-Unis d’Amérique. Dans un convoi qui progresse vers l’Ouest avec l’espoir d’une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C’est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L’apprentissage est rude et pourtant Martha Jane ne s’est jamais sentie aussi libre. Et comme c’est plus pratique pour faire du cheval, elle n’hésite pas à passer un pantalon. C’est l’audace de trop pour Abraham, le chef du convoi. Accusée de vol, Martha est obligée de fuir. Habillée en garçon, à la recherche des preuves de son innocence, elle découvre un monde en construction où sa personnalité unique va s’affirmer. Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique Calamity Jane.
"Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary" est un petit bijou animé dans la lignée graphique du précédent chef d’oeuvre de Rémy Chayé, "Tout en haut du monde", avec notamment une sublime utilisation des aplats de couleurs. Paris Match
Du 28 octobre au 3 novembre



ADN
de Maïwenn (France -2020 - 1h30)
Avec Louis Garrel, Fanny Ardant, Marine Vacth....

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020

Neige, divorcée et mère de trois enfants, rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit désormais en maison de retraite. Elle adore et admire ce pilier de la famille, qui l’a élevée et surtout protégée de la toxicité de ses parents. Les rapports entre les nombreux membres de la famille sont compliqués et les rancœurs nombreuses... Heureusement Neige peut compter sur le soutien et l’humour de François, son ex. La mort du grand-père va déclencher une tempête familiale et une profonde crise identitaire chez Neige. Dès lors elle va vouloir comprendre et connaître son ADN.
Du 4 au 10 novembre




UN PAYS QUI SE TIENT SAGE
de David Dufresne (France -2020 - 1h30)
Documentaire
Alors que s'accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l'objet d'une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l'ordre social et la légitimité de l'usage de la violence par l'Etat.
Rencontre avec le réalisateur le jeudi 12 novembre à 20h30








Inscrivez-vous ici pour recevoir les programmes et nouvelles de la Salamandre.