jeudi 24 septembre 2020

Cette semaine !

 





LES PASSEURS DE COURTS !
de Cristele Alves Meira (France -2020 - 1h08)
Programme de courts métrages
Chaque année des salles du réseau Cinéphare remettent le Prix des Passeurs de Courts dans le cadre du Festival Européen du Film Court de Brest. Lors de la dernière édition c'est le film Invisivel heroi qui a remporté ce prix. Ceci nous donne l'occasion d'inviter sa réalisatrice Cristele Alves Meira à venir nous présenter les trois courts-métrages qu'elle a réalisé entre 2014 et 2016. Alors qu'elle prépare actuellement son premier long, elle viendra nous rendre visite le lundi 28 septembre à 20h30
SOLEIL BLANC (SOL BRANCO) 
France, Portugal – 2014 – 21 min
Selena, huit ans, se réveille d’un rêve étrange. Elle fouille dans une malle en bois et retrouve son déguisement de Blanche-Neige. Elle s’ennuie à mourir avec sa cousine dans leur maison de vacances du Portugal. Alors que leur grande cousine bronze dans le jardin, elles font le mur et volent un âne pour aller se baigner au barrage. Lorsqu’elles s’arrêtent dans un cimetière en chemin, Selena aperçoit la silhouette d’une vieille dame en noir, comme dans son rêve. Elle prend peur et s’enfuit alors, seule dans la forêt.
CHAMP DE VIPÈRES (CAMPO DE VÍBORAS)
France, Portugal – 2016 – 19 min
Dans un village au nord-est du Portugal, un drame inexplicable a lieu. Une vieille dame est retrouvée morte dans son jardin infesté de vipères pendant que sa fille de quarante ans, Lurdes, a fugué sans rien dire à personne. Le mystère et le qu’en-dira-t-on planent sur la tragique destinée de cette maison. 
INVISIBLES HÉROS (INVISÍVEL HERÓI)
France, Portugal – 2019- 28 min
Duarte, la cinquantaine, non-voyant, se lance à la recherche de son ami capverdien, Leandro. Malgré la chaleur de l’été lisboète, Duarte arpente les rues de son quartier, mais personne ne semble avoir vu ni même connu ce dernier. Son enquête va l’emmener au cœur de la nuit, jusqu’à révéler son secret. 
Rencontre avec la réalisatrice lundi 28 septembre à 20h30 



LES CHOSES QU'ON DIT LES CHOSES QU'ON FAIT
d'Emmanuel Mouret (France -2020 - 2h02)
Avec Camélia Jordan, Niels Schneider...
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020
Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu'ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d'amour présentes et passées...
Avec raffinement, élégance et limpidité, la caméra d’Emmanuel Mouret magnifie les acteurs de ces jeux de l’amour exquis, Camélia Jordana, Niels Schneider et Vincent Macaigne, lumineux comme l’est ce si beau film. La Voix du Nord






POLICE
de Anne Fontaine (France -2020 - 1h38)
Avec Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois...
Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.
Surprenant au début, le procédé séduit, évitant le montage champ­contrechamp toujours un peu factice au profit d’un filmage fluide, magistralement conduit et éclairé par Yves Angelo, sublimant la nuit parisienne. Le Monde







UTU
de Geoff Murphy (Nvelle Zélande - 1984 - 2h20)

Avec Anzac WallaceMerata MitaBruno Lawrence...

En Nouvelle-Zélande, dans les années 1870. Alors que les Anglais viennent de coloniser le pays, un jeune guerrier maori se rebelle contre l'envahisseur...

La force du film de Murphy – dont la carrière erratique se perpétuera entre les recoins B d’Hollywood et la direction de secondes équipes du Seigneur des anneaux –, qui a souvent des allures de western crépusculaire, est de ne rien cacher de la monstruosité d’une colonisation. La puissance expressive qui se dégage de chacun de ses plans a quelque chose d’entêtant qui ne nous lâche pas deux heures durant.  Les Inrocks

Ciné club le mardi 29 septembre à 20h30

 




Inscrivez-vous ici pour recevoir les programmes et nouvelles de la Salamandre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire