vendredi 16 octobre 2020

Cette semaine !

 




AUTONOMES
de François Bégaudeau (France -2020 - 1h50)
Documentaire
Ici et là, hors des radars de la représentation majoritaire, des gens, parfois seuls, parfois associés, cultivent des modes de vie, de production, de pensée, de croyance, de soin, en rupture au moins relative avec les manières certifiées conformes. Autonomes se tient dans la compagnie de quelques-uns de ceux-là, en Mayenne et alentours.
"Autonomes" s'attache plutôt à décrire la persistance de croyances – dans des savoirs ancestraux, dans le système D ou dans une forme de spiritualité (religieuse autant qu'animiste) – opposées à la croyance aveugle dans le capitalisme. Avoir-alire.com
Rencontre avec le réalisateur mercredi 14 octobre à 20h30
La librairie Dialogues Morlaix accueillera F. Bégaudeau le même jour à 18h pour la signature de son nouveau roman "Un enlèvement"





DRUNK
de Thomas Vinterberg (Danemark -2020 - 1h55)
Avec Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen....
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020
Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure ! Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle.









JOSEP
de Aurel (France/Espagne -2020 - 1h14)
Animation
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020

Février 1939. Submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature franquiste, le gouvernement français les parque dans des camps. Deux hommes séparés par les barbelés vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est dessinateur. De Barcelone à New York, l'histoire vraie de Josep Bartolí, combattant antifranquiste et artiste d'exception.
Regard sur l’histoire et drame humain, "Josep" illustre combien l’animation se prête au traitement de sujets graves. Le film méritait sa sélection à Cannes, autant par son sujet, son traitement que sa forme. Magnifique. Culturebox

lundi 12 octobre 2020

A l'affiche !

 





BLACKBIRD
de Roger Michell (USA -2020 - 1h37)
Avec Susan SarandonKate WinsletMia Wasikowska....
Lily et son mari Paul décident de réunir enfants et petits-enfants pour un week-end dans leur maison de campagne. Trois générations d’une même famille se retrouvent, avec Jennifer, l’aînée, son mari Michael et leur fils de 15 ans, Jonathan, mais aussi Anna, la cadette, venue avec Chris, sa compagne. En fait, cette réunion de famille a un but bien particulier : atteinte d'une maladie dégénérative incurable, Lily refuse de subir une fin de vie avilissante et décide de prendre son destin en main. Mais tout le monde n’accepte pas cette décision. Non-dits et secrets remontent à la surface, mettant à l’épreuve et redessinant tous les liens qui unissent les membres de cette famille, alors que le temps des adieux approche…
Susan Sarandon est somptueuse dans ce film funèbre et doux sur l’ultime réunion de famille d’une vieille dame condamnée par la maladie. Le Parisien
 




LES HEROS NE MEURENT JAMAIS
de Aude-Léa Rapin (France -2020 - 1h25)
Avec Adèle Haenel, Jonathan Couzinié, Antonia Buresi....
Dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaitre en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, le 21 août 1983 est le jour même de la naissance de Joachim ! Troublé par la possibilité d’être la réincarnation de cet homme, il décide de partir pour Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie. Dans ce pays hanté par les fantômes de la guerre, ils se lancent corps et âme sur les traces de la vie antérieure de Joachim. 
Présenté à la Semaine de la critique au Festival de Cannes en 2019, "Les Héros ne meurent jamais" aborde surtout la peur de la mort de manière drôle, subtile, originale, surfant entre fantastique et profond réalisme. CNews
 




LUX ÆTERNA

de Gaspard Noé (France-2020 - 51 min)
Avec Charlotte Gainsbourg, Béatrice Dalle...
Charlotte Gainsbourg accepte de jouer une sorcière jetée au bûcher dans le premier film réalisé par Beatrice Dalle. Or l’organisation anarchique, les problèmes techniques et les dérapages psychotiques plongent peu à peu le tournage dans un chaos de pure lumière.
Trip méta, hallucination, expérimentation en roue libre... "Lux Æterna" est un peu de tout cela. Mais derrière le vernis du gadget arty, l'expérience demeure un des gestes les plus obsédants, ramassés, et ravageurs de son auteur. Ecran Large
 

mercredi 30 septembre 2020

A l'affiche !

 




O
NDINE
de Christian Petzold (Allemagne -2020 - 1h30)
Avec Paula Beer, Franz Rogowski, Maryam Zaree....

Ondine vit à Berlin, elle est historienne et donne des conférences sur la ville. Quand l’homme qu’elle aime la quitte, le mythe ancien la rattrape : Ondine doit tuer celui qui la trahit et retourner sous les eaux…














ADOLESCENTES
de Sébastien Lifshitz (France -2020 - 2h15)
Documentaire

Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.
A part Depardon, seul Sébastien Lifshitz est capable de faire des petits gestes du quotidien une œuvre d’art intense, qui met en symbiose le cycle des saisons avec celui des âmes. Avoiralire.com





ROCKS
de Sarah Gavron (GB -2020 - 1h33)
Avec Bukky Bakray, Kosar Ali, D'angelou Osei Kissiedu.
...
Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.
Malgré son sujet grave et son contexte, jamais le long-métrage ne se laisse enfermer dans les cases. Ni film de banlieue, ni drame social et familial fataliste, il adopte un ton nuancé, à l'image du parcours de la jeune femme, oscillant entre deux univers qui s'opposent. Culturopoing.com

jeudi 24 septembre 2020

Cette semaine !

 





LES PASSEURS DE COURTS !
de Cristele Alves Meira (France -2020 - 1h08)
Programme de courts métrages
Chaque année des salles du réseau Cinéphare remettent le Prix des Passeurs de Courts dans le cadre du Festival Européen du Film Court de Brest. Lors de la dernière édition c'est le film Invisivel heroi qui a remporté ce prix. Ceci nous donne l'occasion d'inviter sa réalisatrice Cristele Alves Meira à venir nous présenter les trois courts-métrages qu'elle a réalisé entre 2014 et 2016. Alors qu'elle prépare actuellement son premier long, elle viendra nous rendre visite le lundi 28 septembre à 20h30
SOLEIL BLANC (SOL BRANCO) 
France, Portugal – 2014 – 21 min
Selena, huit ans, se réveille d’un rêve étrange. Elle fouille dans une malle en bois et retrouve son déguisement de Blanche-Neige. Elle s’ennuie à mourir avec sa cousine dans leur maison de vacances du Portugal. Alors que leur grande cousine bronze dans le jardin, elles font le mur et volent un âne pour aller se baigner au barrage. Lorsqu’elles s’arrêtent dans un cimetière en chemin, Selena aperçoit la silhouette d’une vieille dame en noir, comme dans son rêve. Elle prend peur et s’enfuit alors, seule dans la forêt.
CHAMP DE VIPÈRES (CAMPO DE VÍBORAS)
France, Portugal – 2016 – 19 min
Dans un village au nord-est du Portugal, un drame inexplicable a lieu. Une vieille dame est retrouvée morte dans son jardin infesté de vipères pendant que sa fille de quarante ans, Lurdes, a fugué sans rien dire à personne. Le mystère et le qu’en-dira-t-on planent sur la tragique destinée de cette maison. 
INVISIBLES HÉROS (INVISÍVEL HERÓI)
France, Portugal – 2019- 28 min
Duarte, la cinquantaine, non-voyant, se lance à la recherche de son ami capverdien, Leandro. Malgré la chaleur de l’été lisboète, Duarte arpente les rues de son quartier, mais personne ne semble avoir vu ni même connu ce dernier. Son enquête va l’emmener au cœur de la nuit, jusqu’à révéler son secret. 
Rencontre avec la réalisatrice lundi 28 septembre à 20h30 



LES CHOSES QU'ON DIT LES CHOSES QU'ON FAIT
d'Emmanuel Mouret (France -2020 - 2h02)
Avec Camélia Jordan, Niels Schneider...
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020
Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu'ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d'amour présentes et passées...
Avec raffinement, élégance et limpidité, la caméra d’Emmanuel Mouret magnifie les acteurs de ces jeux de l’amour exquis, Camélia Jordana, Niels Schneider et Vincent Macaigne, lumineux comme l’est ce si beau film. La Voix du Nord






POLICE
de Anne Fontaine (France -2020 - 1h38)
Avec Omar Sy, Virginie Efira, Grégory Gadebois...
Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.
Surprenant au début, le procédé séduit, évitant le montage champ­contrechamp toujours un peu factice au profit d’un filmage fluide, magistralement conduit et éclairé par Yves Angelo, sublimant la nuit parisienne. Le Monde







UTU
de Geoff Murphy (Nvelle Zélande - 1984 - 2h20)

Avec Anzac WallaceMerata MitaBruno Lawrence...

En Nouvelle-Zélande, dans les années 1870. Alors que les Anglais viennent de coloniser le pays, un jeune guerrier maori se rebelle contre l'envahisseur...

La force du film de Murphy – dont la carrière erratique se perpétuera entre les recoins B d’Hollywood et la direction de secondes équipes du Seigneur des anneaux –, qui a souvent des allures de western crépusculaire, est de ne rien cacher de la monstruosité d’une colonisation. La puissance expressive qui se dégage de chacun de ses plans a quelque chose d’entêtant qui ne nous lâche pas deux heures durant.  Les Inrocks

Ciné club le mardi 29 septembre à 20h30

 




Inscrivez-vous ici pour recevoir les programmes et nouvelles de la Salamandre.

lundi 21 septembre 2020

A l'affiche !

 




ANTOINETTE DANS LES CEVENNES
de Caroline Vignal (France -2020 - 1h35)
Avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe...
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020
Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir - seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l'accompagner dans son singulier périple…







EMA
de Pablo Larrain (Chili -2020 - 1h42)
Avec Gael Garcia Bernal...
Interdit aux moins de 12 ansEma, jeune danseuse mariée à un chorégraphe de renom, est hantée par les conséquences d'une adoption qui a mal tourné. Elle décide de transformer sa vie.En mettant au cœur de son dernier film une danseuse prise dans une cruelle tragédie de la maternité, Larraín confronte son cinéma au renouvellement des corps et des générations, tout en retrouvant, après avoir signé coup sur coup deux biopics, son essence. Les fiches du cinéma








POLIG MONTJARRET, UN ENFANT DU DIABLE
de Philippe Guilloux (France -2020 - 1h25)
Documentaire
Sonneur, fondateur du premier bagad, de Bodadeg Ar Sonerion, créateur du Championnat des sonneurs de Gourin et du Festival des Cornemuses (qui deviendra ensuite le Festival Interceltique de Lorient), Polig Monjarret, qui aurait eu 100 ans cette année, est une figure incontournable de la culture bretonne. Ce film lui est consacré
Rencontre avec le réalisateur Mardi 22 septembre à 20h30





mercredi 9 septembre 2020

Cette semaine !

 





ENORME 
de Sophie Letourneur (France -2020 - 1h41)
Avec Jonathan Cohen, Marina Fois...
Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan.

Après Tout simplement noir et Effacer l’historique , la comédie française prouve qu’elle peut échapper à la médiocrité et au formatage télévisuel. Et enfanter des œuvres originales et populaires. Le Figaro











DANS UN JARDIN QU'ON DIRAIT ETERNEL
de Tatshishi Omori (Japon -2020 - 1h41)
Avec Kiki Kirin...
Dans une maison traditionnelle à Yokohama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D'abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeure. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un tout autre chemin.

Derrière un ton léger et poétique, le premier film sur les écrans français du réalisateur Tatsushi Ōmori propose une critique terrible de la condition de la femme au Japon. Dans un jardin qu’on dirait éternel invite à une mobilisation de tous les sens du spectateur. Proprement éblouissant. Avoir-alire.com


mercredi 2 septembre 2020

 



EFFACER L'HISTORIQUE
de G. Kervern et B. Delepine (France -2020 - 1h38)
Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero...
Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...

(...) Au pétage de plomb numérique s’ajoute la crise sociale et morale, motif que le duo Delépine et Kervern sait si bien détourner en farces et attrapes. A l’image de leurs derniers films (I feel good, St Amour...), "Effacer l’historique" raconte le mal-être d’un pays et de ses habitants essorés par la précarité. Le Monde 





L'INFIRMIERE
de Koji Fukada (Japon -2020 - 1h44)
Avec Mariko Tsuitsui, Mikako Ichakawa...
Ichiko est infirmière à domicile. Elle travaille au sein d'une famille qui la considère depuis toujours comme un membre à part entière. Mais lorsque la cadette de la famille disparaît, Ichiko se trouve suspectée de complicité d'enlèvement. En retraçant la chaîne des événements, un trouble grandit : est-elle coupable ? Qui est-elle vraiment ?
Plongée schizophrène dans l’âme humaine, le nouvel opus de Kôji Fukada est un drame malaisant et épatant, porté par une actrice époustouflante. Bande à part
Quand une infirmière, bien sous tous rapports, se retrouve sous le feu médiatique, accusée d’avoir commis le pire, cela donne un long-métrage japonais délicieusement machiavélique. Avoir-alire.com




THE PERFECT CANDIDATE
de Haifa Al Mansour  (Arabie saoudite -2020 - 1h45)
Avec Mila Alzahrani...
Maryam est médecin dans la clinique d'une petite ville d'Arabie saoudite. 
Alors qu'elle veut se rendre à Riyad pour candidater à un poste de chirurgien dans un grand hôpital, elle se voit refuser le droit de prendre l’avion.
Célibataire, il lui faut une autorisation à jour signée de son père, malheureusement absent. 
Révoltée par cette interdiction de voyager, elle décide de se présenter aux élections municipales de sa ville. Mais comment une femme peut-elle faire campagne dans ce pays ?
Haifaa Al-Mansour signe une comédie dramatique engagée, intelligente et rythmée. Le Parisien
Séance du jeudi 3 septembre à 21h en présence du CIDF

lundi 24 août 2020

 Réouverture le 26 aout !





EFFACER L'HISTORIQUE
de G. Kervern et B. Delepine (France -2020 - 1h38)
Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero...
Dans un lotissement en province, trois voisins sont en prise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.Il y a Marie, victime de chantage avec une sextape, Bertrand, dont la fille est harcelée au lycée, et Christine, chauffeur VTC dépitée de voir que les notes de ses clients refusent de décoller.Ensemble, ils décident de partir en guerre contre les géants d’internet. Une bataille foutue d'avance, quoique...
(...) Au pétage de plomb numérique s’ajoute la crise sociale et morale, motif que le duo Delépine et Kervern sait si bien détourner en farces et attrapes. A l’image de leurs derniers films (I feel good, St Amour...), "Effacer l’historique" raconte le mal-être d’un pays et de ses habitants essorés par la précarité. Le Monde 
du 26 aout au 8 septembre



LA PETITE TAUPE AIME LA NATURE
de Zdener Miler (Tchécoslovaquie -2020 - 0h43)
Animation
A partir de 3 ans
L’emblématique et indémodable Petite Taupe revient au cinéma avec 3 aventures inédites  ! Soucieuse de l’environnement et de la préservation de la nature, La Petite Taupe et ses amis vont ravir une nouvelle génération de jeunes spectateurs !
La Petite Taupe et le Chewing-Gum (8 min) / 1969 Aidée par ses amis, La Petite Taupe tente de se défaire d’un chewing-gum laissé au milieu de détritus par les humains.
La Petite Taupe et la télévision (6 min) / 1970 Farceuse, La Petite Taupe apprend à respecter le jardin en fleurs d’une maison.
La Petite Taupe en ville (29 min) / 1982 La Petite Taupe et ses amis vivent en harmonie au milieu de la forêt quand la construction d’une ville vient chambouler leurs habitudes.

Si vous ne connaissez pas la série animée créée en République tchèque en 1957, trois épisodes inédits au cinéma sortent en salles pour 43 minutes de tendresse, d'humour burlesque et de poésie. Réalisés en 1969, 1979 et 1982, ils n'ont pas pris une ride. Le Parisien

Un classique de l’animation et une occasion en or de planter la graine de la cinéphilie chez les bambins. Paris Match
du 26 aout au 1er septembre

mercredi 22 juillet 2020

A l'affiche !



ETE 85
de François Ozon (France -2020 - 1h40)
Avec Félix LefebvreBenjamin VoisinPhilippine Velge...
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020
L’été de ses 16 ans, Alexis, lors d’une sortie en mer sur la côte normande, est sauvé héroïquement du naufrage par David, 18 ans. Alexis vient de rencontrer l’ami de ses rêves. Mais le rêve durera-t-il plus qu'un été ? L’été 85...



L'OMBRE DE STALINE
de Agnieszka Holland (Pologne -2020 - 1h59)
Avec James Norton, Vanessa Kirby, Peter Sarsgaard...

Pour un journaliste débutant, Gareth Jones ne manque pas de culot. Après avoir décroché une interview d’Hitler qui vient tout juste d’accéder au pouvoir, il débarque en 1933 à Moscou, afin d'interviewer Staline sur le fameux miracle soviétique. A son arrivée, il déchante : anesthésiés par la propagande, ses contacts occidentaux se dérobent, il se retrouve surveillé jour et nuit, et son principal intermédiaire disparaît. Une source le convainc alors de s'intéresser à l'Ukraine. Parvenant à fuir, il saute dans un train, en route vers une vérité inimaginable...
Un grand film baroque et original qui, à travers les yeux d’un jeune homme, aussi aventureux que journaliste, raconte l’effondrement qui guettait le monde avant la deuxième grande guerre. Sidérant de beauté et de profondeur. Avoir-alire.com



NOUS, LES CHIENS
de Oh Sung-yoon, Lee Choon-Baek (Corée du Sud -2020 - 1h42)
Animation
A partir de 6 ans
Le chien est le meilleur ami de l’homme. Affectueux, fidèle… mais lorsqu’il vieillit ou se comporte mal, il est parfois abandonné comme un mouchoir souillé. Et lorsqu’il se retrouve seul face à la nature, l’instinct animal et l’esprit de meute reprennent le dessus. Solidaire, déterminée, notre petite bande de chiens errants va peu à peu réapprendre à se débrouiller seule. Et découvrir la liberté, au cours d’un extraordinaire voyage.
Une ode à la liberté, à la nature et à l’amour, dont le classicisme de l’animation est au service de l’universalité du message. Les fiches du cinéma