mercredi 13 novembre 2019

Cette semaine !





J'ACCUSE
de Roman Polanski (France -2019 - 2h12)
Avec Jean Dujardin, Louis Garrel...
Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier.
Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées.
A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.




LA TORTUE ROUGE
de Michael Dudok De Wit (France -2019 - 1h21)
Animation
À travers l’histoire d’un naufragé sur une île déserte tropicale peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, La Tortue rouge raconte les grandes étapes de la vie d’un être humain.
Attention chef-d'oeuvre ! (...) Quelles que soient les influences de son auteur, cette "Tortue rouge" est une œuvre unique, un bijou. 20 minutes
Séance "ciné-madifférence" le samedi 16 novembre à 15h30 
TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.
Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces. 
www.cinemadifference.com  



MARTIN EDEN
de Pietro Marcello (Italie -2019 - 2h08)
Avec Luca MarinelliJessica Cressy...
À Naples, au cours du 20ème siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour et le monde d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.
Mettre en scène l’ouvrage de Jack London relève de la gageure. Pietro Marcello brouille les pistes et les temporalités, et réécrit le récit autobiographique dans un film qui fait figure de chef d’œuvre d’une particulière importance. Avoir-alire.com





LES EAUX PROFONDES 
de Alice Heit  (France -2019 - 53 minutes)
Documentaire
Plongeon dans les continents mystérieux du plaisir féminin, Les Eaux profondes s'interroge autour de ces "fontaines", qui jaillissent parfois au moment du plaisir sexuel des femmes. Le phénomène reste très méconnu, y compris des femmes elles-mêmes... Coupées de nos corps et de nos désirs par des siècles d'oppression patriarcale, le continent du plaisir féminin reste encore souvent terra incognita.
Les Eaux profondes ouvre un de ces espaces rares et précieux, où la parole se libère et se partage… Nous y voyageons, dans un imaginaire "en rhizomes", s'autorisant l'exploration, le jeu, et se nourrissant d'une aspiration profonde à réhabiliter une sexualité féminine riche, joyeuse, et qui retrouve le chemin de ses profondeurs.
Rencontre avec la réalisatrice le mardi 19 novembre à 20h30 dans le cadre du Mois du doc avec Daoulagad Breizh

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire