mercredi 25 septembre 2019

A l'affiche !




CEUX QUI TRAVAILLENT 
de Antoine Russbach  (Belgique -2019 - 1h42)
Avec Olivier Gourmet ...
Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend - seul et dans l’urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.












LES HIRONDELLES DE KABOUL
de Zabou Breitman, Eléa Gobbé-Mévellec (France -2019 - 1h21)
Animation
Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.
Dépouillé, épuré, le style graphique déterminé par Eléa Gobbé-Mévellec – elle avait été dessinatrice d’animation sur Ernest et Célestine – démontre son potentiel de puissance et d’expression. Dernière Nouvelles d'Alsace



mercredi 18 septembre 2019

A l'affiche !






PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU
de  Céline Sciamma  (France - 2019 - 2h)
Avec Noémie Merlant, Adèle Haenel ...
1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.













VIF-ARGENT
de Stéphane Batut  (France - 2019 - 1h46)
Avec Timothée Robart, Judith Chemla ...
Juste erre dans Paris à la recherche de personnes qu’il est seul à voir. Il recueille leur dernier souvenir avant de les faire passer dans l’autre monde. Un jour, une jeune femme, Agathe, le reconnaît. Elle est vivante, lui est un fantôme. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?
Une romance fantastique et une errance mélancolique constituent cette oeuvre singulière, un nouveau diamant dans la constellation d'un cinéma français souterrain, dont l'étrangeté n'empêche pas la douceur ni la candeur. Un cinéaste à suivre. Bande à part


mercredi 11 septembre 2019

A l'affiche




FÊTE DE FAMILLE
de  Cédric Kahn  (France - 2019 - 1h41)
Avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot ...
Aujourd’hui c'est mon anniversaire et j'aimerais qu'on ne parle que de choses joyeuses."
Andréa ne sait pas encore que l'arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.
Si le spectateur croit d'abord revisiter un genre balisé, le sol se dérobe progressivement sous ses pieds, au fur et à mesure que Cédric Kahn dévoile les mécaniques implacables de ce drame dont la mélodie amère évoque Tennesse Williams et Cassavetes. Ecran Large








UNE FILLE FACILE
de  Rebecca Zlotowski  (France - 2019 - 1h32)
Avec Mina FaridZahia DeharBenoît Magimel ...
Naïma a 16 ans et vit à Cannes. Alors qu'elle se donne l'été pour choisir ce qu'elle veut faire dans la vie, sa cousine Sofia, au mode de vie attirant, vient passer les vacances avec elle. Ensemble, elles vont vivre un été inoubliable.
Sofia est une expérience théorique sur la forme la plus stéréotypale du féminin, quelque chose qui vient de Bardot. Une expérience que l'actrice pousse à un point de rupture, à la fois dans l’impudeur et dans l’effacement. Les inrocks





LES ENFANTS DE LA MER
de  Ayumu Watanabe (Japon - 2019 - 1h51)
Animation
Ruka, jeune lycéenne, vit avec sa mère. Elle se consacre à sa passion, le handball. Hélas, elle se fait injustement exclure de son équipe le premier jour des vacances. Furieuse, elle décide de rendre visite à son père à l'aquarium où il travaille. Elle y rencontre Umi, qui semble avoir le don de communiquer avec les animaux marins. Ruka est fascinée. Un soir, des événements surnaturels se produisent.
Watanabe adapte avec Les Enfants de la mer le manga de Daisuke Igarashi, et se montre à la hauteur de ce chef-d’œuvre écologique et initiatique. Les cahiers du cinéma

Cinéma-différence 
Samedi 14 septembre à 15h30 ! 
TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.

>>>> www.cinemadifference.com



SIGNE PARTICULIER NEANT
de Jerzy Skolimowski (Pologne - 1964 - 1h16)
Avec Jerzy SkolimowskiElzbieta CzyzewskaTadeusz Minc....
Les errances d’un jeune homme, les quelques heures qui précèdent son départ pour le service militaire. Un premier film brillant signé Jerzy Skolimowski, inédit au cinéma.
Skolimowski est un cavalier seul qui affronte l'angoisse existentielle et politique avec les armes de l'indépendance d'esprit, de l'insolence et du brio formel. Le Figaro
Ciné club le mardi 17 septembre à 20h30, présenté par Mathieu Macheret, Critique de cinéma, journaliste au Monde



mercredi 4 septembre 2019

A l'affiche !



ROUBAIX , UNE LUMIERE
de  Arnaud Desplechin  (France - 2019 - 1h59)
Avec Roshdy Zem, Léa Seydoux ...
À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…

C’est le vertige et le paradoxe du film : le réel s’y impose d’abord violemment, mais il se réenvoûte de l’intérieur et se met inexplicablement à parler le Desplechin, à ressembler à un monde écrit par lui. Les Inrocks








SO LONG MY SON
de  Wang Xiaoshuai  (Chine - 2019 - 3h05)
Avec Wang Jing-chunYong Mei ...
Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux.
Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un évènement tragique va bouleverser leur vie.
Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

Un chef-d’œuvre immense d’émotions, de vibrations intellectuelles, qui invite le spectateur, à travers le regard croisé de plusieurs familles chinoises, à interroger l’universalité du sentiment de filiation et le sens de l’existence. Avoir-alire.com