jeudi 28 mars 2019

A l'affiche !



SUNSET
de  László Nemes (Hongrie - 2019 - 1h35)
Avec Juli JakabVlad IvanovEvelin Dobos...
1913, au cœur de l’empire austro-hongrois. 
Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. 
Son rêve de travailler dans le célèbre magasin de chapeaux, autrefois tenu par ses parents, est brutalement brisé par Oszkar Brill le nouveau propriétaire.
Lorsqu’Írisz apprend qu'elle a un frère dont elle ne sait rien, elle cherche à clarifier les mystères de son passé.








LES CAMARADES
de Mario Monicelli (Italie - 1963 - 2h10)
Avec  Marcello MastroianniRenato SalvatoriBernard Blier...
A la fin du XIXème siècle, dans une fabrique textile de Turin, les ouvriers, soumis à un rythme de travail infernal, voient se multiplier les accidents. Trois d’entre eux entrent en conflit avec le contremaître à la suite d’un nouveau drame. Il est alors décidé, en guise de protestation, que tous partiront une heure plus tôt ce soir-là. Mais cette action n’est pas du goût des patrons, qui profitent de l’inexpérience de ces hommes simples pour les berner. Les sanctions tombent. L’instituteur Sinigaglia, un militant socialiste, fraîchement débarqué de Gênes, pousse les ouvriers à s’organiser…
Séance de soutien au Cinéma Quai Dupleix à Quimper jeudi 28 mars à 20h30

Plus d'infos ici : https://webquest.fr/?m=63376_httpswwwgros-plan-cinephare-acornetquimpercinema-quai-dupleix





Le Repassage !
La Salamandre organise sur la semaine du 6 au 12 mars puis du 27 mars au 2 avril, deux SEMAINE DE REPASSAGE pour revoir les films marquants de l'année 2018 ou voir enfin les films que vous aviez manqués à leur sortie.

 (Merci à tous de votre participation et de vos votes ! 😉)




I FEEL GOOD
de G Kervern et B Delepine (France - 2018 - 1h43)
Avec Jean Dujardin, Yolande Moreau...
Monique dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques, un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.
Une réjouissante comédie utopique grâce à laquelle on se sent bien. Avoir-alire











LES CHATOUILLES
de Andrea Bescond et Eric Métayer (France - 2018 - 1h43)
Avec Karine Viard, Clovis Cornillac...
Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie...
L’art de traiter en toute légèreté un sujet horriblement lourd. Les Chatouilles est une oeuvre lumineuse qui aborde aussi la renaissance de ceux qui, avec courage, apprennent à remonter la pente de leur vie. Avoir-alire.com





mercredi 20 mars 2019

A l'affiche !






DERNIER AMOUR
de Benoît Jacquot (France - 2019 - 1h38)
Avec Vincent LindonStacy Martin...
Au XVIIIe siècle, Casanova, connu pour son goût du plaisir et du jeu, arrive à Londres après avoir dû s’exiler. Dans cette ville dont il ignore tout, il rencontre à plusieurs reprises une jeune courtisane, la Charpillon, qui l’attire au point d’en oublier les autres femmes. Casanova est prêt à tout pour arriver à ses fins mais La Charpillon se dérobe toujours sous les prétextes les plus divers. Elle lui lance un défi, elle veut qu’il l’aime autant qu’il la désire.









LES ETENDUES IMAGINAIRES
de Siew Hua Yeo (Singapour - 2019 - 1h35)
Avec Xiaoyi LiuPeter YuJack Tan...
Singapour gagne chaque année plusieurs mètres sur l’océan en important des tonnes de sable des pays voisins – ainsi que de la main d’oeuvre bon marché. 
Dans un chantier d’aménagement du littoral, l’inspecteur de police Lok enquête sur la disparition d’un ouvrier chinois, Wang, jusqu’alors chargé de transporter des ouvriers. Après des jours de recherches, toutes les pistes amènent Lok dans un mystérieux cybercafé nocturne.

Formellement très beau, déroutant parfois et intrigant toujours, réaliste et onirique à la fois, "Les Étendues imaginaires" marque la naissance d’un cinéaste, qui n’avait jusqu’alors réalisé qu’un film expérimental en 2009 et dont on attendra avec impatience le prochain opus. Positif



LA SOLITUDE DU COUREUR DE FOND
de Tony Richardson (GB- 1962 - 1h45)
Avec Michael RedgraveTom Courtenay....
Par un soir d'hiver, à Notthingham, Colin Smith et son comparse cambriolent une boulangerie et s'enfuient avec la caisse. Le jeune Colin est arrêté et aussitôt envoyé en maison de redressement. Là, le directeur va vite découvrir ses talents de coureur de fond. C'est pendant ces longues courses solitaires que le jeune homme s'évade en rêveries, déroule le film de sa vie passée, avec ses douleurs familiales et ses joies amoureuses.
La Solitude du coureur de fond appartient au courant du Free Cinema, la Nouvelle Vague britannique, née dans les années 50 autour de la revue Sequence, aussi allergique au « cinéma de papa » que les Cahiers du cinéma » Télérama
Ciné club le mardi 26 mars à 20h30




mercredi 13 mars 2019






MA VIE AVEC JOHN F. DONOVAN
de Xavier Dolan (Canada - 2019 - 2h10)
Avec Kit HaringtonJacob TremblaySusan Sarandon...
Dix ans après la mort d’une vedette de la télévision américaine, un jeune acteur se remémore la correspondance jadis entretenue avec cet homme, de même que l’impact que ces lettres ont eu sur leurs vies respectives.









TOUT CE QU'IL ME RESTE DE LA REVOLUTION
de Judith Davies (France - 2019 - 1h28)
Avec Judith Davies, Malik Zidi...
Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est… Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. 
Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. 

Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre…
Avec la coscénariste Cécile Vargaftig, Judith Davis offre un état des lieux de la France d’aujourd’hui, où l’obligation de rentabilité fait souffrir la population. 20 minutes





MANGO
de Trevor Hardy  (GB - 2017 - 2h07)

Animation 
A partir de 6 ans 
Mango, une jeune taupe, doit suivre la tradition familiale et aller travailler à la mine locale. Joueur de football doué, son rêve est de participer à la Coupe du Monde. Mais quand un gangster menace de s'accaparer la mine et ruiner la ville, Mango doit trouver un moyen de protéger sa famille et de réaliser son rêve.
Un film épatant de sensibilité et de drôlerie mais qui sait aussi parler du social et dénoncer le labeur des enfants. Un sans-faute. Le nouvel Obs'
Cinéma-différence 
Samedi 16 mars à 15h30 ! 

TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
> >>> www.cinemadifference.com

mercredi 6 mars 2019

A l'affiche



MALLÉ EN SON EXIL
de Denis Gheerbrant  (France - 2019 - 1h45)
Documentaire
Mallé, un homme comme tant d'autres, nettoie nos bureaux, sort nos poubelles et vit dans un foyer. Mallé, noble soninké d'un petit village du Mali, explore avec le cinéaste son monde, le monde qu'il a emporté avec lui et qui le structure. Cinq ans dans la vie d'un exilé, à l'approche d'une autre manière de penser.
En ne cherchant pas à réduire l’autre culturel à un même rassurant ou à un barbare menaçant, Denis Gheerbrant propose un travail esthétique et politique bien plus beau, bien plus profond. Les cahiers du cinéma






LES FIGURES DE L'OMBRE
de Theodore Melfi  (USA - 2017 - 2h07)
Avec Taraji P. HensonOctavia SpencerJanelle Monáe 
Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. 
Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.
Séance spéciale le lundi 11 mars dans le cadre du festival "L'autre c'est toi c'est moi" avec le CIDFF Morlaix








LES ETERNELS
de Zhangke Jia (Chine - 2019 - 2h30)
Avec Zhao TaoFan Liao...
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateursEn 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong.Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison.A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui.  Mais il refuse de la suivre. Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux valeurs de la pègre. Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait jamais aimée…
Du 6 au 12 mars



Le Repassage !
La Salamandre organise sur la semaine du 6 au 12 mars puis du 27 mars au 2 avril, deux SEMAINE DE REPASSAGE pour revoir les films marquants de l'année 2018 ou voir enfin les films que vous aviez manqués à leur sortie.

 (Merci à tous de votre participation et de vos votes ! 😉)







UNE AFFAIRE DE FAMILLE
de Hirokazu Kore Eda (Japon - 2018 - 2h01)
Avec Lily Franky, Sakura Andô...
Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…
Brillant et rassérénant, "Une affaire de famille" éclot comme la synthèse artistique d'un cinéaste au sommet de son art protéiforme, intimiste et puissante. Bande à part










GIRL
de Lukas Dhont (Belgique - 2018- 1h45) 
Avec Victor Polster, Arieh Worthalter, Valentijn Dhaenens...
Lara, 15 ans, rêve de devenir danseuse étoile. Avec le soutien de son père, elle se lance à corps perdu dans cette quête d’absolu. Mais ce corps ne se plie pas si facilement à la discipline que lui impose Lara, car celle-ci est née garçon.
Portrait bouleversant et irrésistible d’une transsexuelle complexée qui essaie, dans ses efforts acharnés pour devenir ballerine, d’affirmer son identité. Un personnage inoubliable qui révèle le talent à fleur de peau du comédien Victor Polster. Avoir-alire.com
Du 6 au 12 mars





BURNING
de Lee Chang-Dong (Japon - 2018- 2h28) 
Avec Yoo Ah-InSteven YeunJeon Jong-seo...
Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement.  De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux.  Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît…
Un pays tout en ébullition étouffée, menacé à chaque instant, de l’extérieur, de l’intérieur et dont le film de Lee Chang-dong prend subtilement le pouls tout autant qu’il projette des images dévorantes, d’une force rare et ravageuse, sur sa violente dualité et l’incendie qui couve sous ses serres. La septième obsession




EN LIBERTÉ !
de Pierre Salvadori (France - 2018- 1h48) 
Avec Adèle Haenel, Pio Marmai...
Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.
Il faut remonter loin pour trouver un polar rieur qui prenne avec autant d’invention tous les risques, dépoussière le burlesque à coups de torchon et, sur le rire qu’il provoque, décalque avec une histoire d’amour et de paternité. Le Parisien