mercredi 28 novembre 2018

A l'affiche !





JE NE VEUX PAS ÊTRE PAYSAN
de Tangui Le Cras (France - 2018- 52 min) 
Documentaire
"Je ne veux pas être paysan" est une affirmation sans appel, celle de mes 20 ans. Violence de la négative, colère initiale, début d’un chemin qui m’amène au long du film à interroger mon rapport à mon père paysan. Une reconquête d’amour, de lien filial, d’estime pour ce milieu, ce travail.
Je ne veux pas être paysan est une histoire émouvante qui touche à l’intime, aux choix personnels, à la famille, à la société. Le Figaro
Le réalisateur Tangui Le Cras a longtemps rejeté son milieu familial. Avec ce film, qui vaut le détour, il se réconcilie avec lui. L'Obs
Séance unique/ Rencontre avec Tangui Le Cras  le dimanche 4 novembre à 16h - ANNULÉE !  
NOUVELLE SÉANCE LE DIMANCHE 2 DÉCEMBRE À 16H
Avec KLT et Daoulagad Breizh dans le cadre de Tan miz du et du Mois du film documentaire


LES VEUVES
de Steve MacQueen (USA - 2018 - 2h09)
Avec Viola Davies, Michelle Rodriguez...
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n'ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main… 
C'est à la fois du cinéma populaire et du cinéma d'auteur. La mise en scène et les images sont d'une élégance rare, et Steve McQueen injecte une révolte amère dans le scénario. Un nouveau souffle dans le thriller. Le nouvel Obs'



HEUREUX COMME LAZZARO
de Steve Rohrwacher (Italie - 2018 - 2h07)
Avec Adriano Tardiolo...
Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna.
La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro.
Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise.  Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne.
L’un des charmes du cinéma de Rohrwacher tient à sa façon subtile, sans coups de force, de jouer avec le réalisme magique, de prendre des chemins de traverse, de créer des mystères irrésolus tant au niveau de l’image que du récit ; des mystères qui empruntent aux contes médiévaux, aux représentations catholiques et au théâtre classique. Transfuge


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire