vendredi 18 mai 2018

A l'affiche !



EVERYBODY KNOWS
de Asghar Farhadi (Espagne - 2018 - .....) 
Avec Pénélope Cruz, Javier Bardem...
Le film est présenté en ouverture et en compétition au Festival de Cannes 2018
A l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au coeur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.










L'ÎLE AUX CHIENS
de Wes Anderson (USA - 2018 - 1h41 en VOST et VF) 
Animation
En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.
Un conte dont la splendeur et le foisonnement esthétiques n’ont d’égal que la férocité politique. CinemaTeaser
Du 16 au 23 mai
Samedi 19 mai à 15h30 ! TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.



FOXTROT
de Samuel Maoz (France/ Israel - 2018 - 1h53) 
Avec Lior Ashkenazi, Sarah Adler, Yonaton Shiray....
Michael et Dafna, mariés depuis 30 ans, mènent une vie heureuse à Tel Aviv. Leur fils aîné Yonatan effectue son service militaire sur un poste frontière, en plein désert. Un matin, des soldats sonnent à la porte du foyer familial. Le choc de l’annonce va réveiller chez Michael une blessure profonde, enfouie depuis toujours. Le couple est bouleversé. Les masques tombent.
Du 16 au 23 mai







LIFE, ANIMATED
de Roger Ross Williams (USA - 2018 - 1h29) 
Documentaire
A l’âge de 3 ans, Owen Suskind, le fils du journaliste Ron Suskind, cesse abruptement de parler et est diagnostiqué autiste. Mais au fil des années, les parents d’Owen découvrent qu’il mémorise tous les dialogues des films d’animation Disney, qu’il regarde inlassablement, et prennent conscience que ces films permettent à leur fils d’exprimer des pensées. La famille Suskind multiplie alors les contacts avec Owen, en s’appuyant sur les dialogues des films et en mimant des personnages. C’est le fondement de ce que l’on désigne sous le terme d’« affinity therapy » : « Au lieu de le forcer à entrer dans notre monde, nous sommes allés dans le sien », explique Ron. Arrivé à l’âge adulte, Owen a ainsi fait des progrès extraordinaires en communiquant grâce à ses films d’animation préférés.
Soirée Ciné psychanalyse le mardi 22 mai à 20h30


Avec l'association "La cause freudienne" VLB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire