mardi 6 juin 2017

cette semaine !





L'AMANT DOUBLE
de 
François Ozon (France - 2017 - 1h50)
Avec 
Marine Vacth, Jérémie Renier...

Ce film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2017
Chloé, une jeune femme fragile et dépressive, entreprend une psychothérapie et tombe amoureuse de son psy, Paul. Quelques mois plus tard, ils s'installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.









UN JEUNE PATRIOTE
de 
Du Haibin (Chine - 2017 - 1h45)
Documentaire

Un Jeune Patriote retrace l’histoire de Zhao dans son quotidien modeste d’étudiant et dresse à travers lui la chronique d’une jeunesse chinoise contemporaine, en proie à une culture patriotique très forte. Zhao est né dans les années 90, dans la province du Shaanxi, au Nord Est de la Chine.
Il n’a pas connu les espoirs nés de la chute du bloc communiste ni les événements de la place Tien An Men et pourtant il est un fervent patriote, admirateur de Mao. Son passage vers l’âge adulte et son entrée à l’université lui permettent cependant d’affirmer peu à peu son libre-arbitre. Et certains événements touchant sa famille finissent de faire vaciller une croyance dans la propagande éducative chinoise, jusque là inébranlable. Filmé sur près de quatre ans, le film épouse la forme d’un parcours initiatique insolite en même temps qu’il interroge le rapport d’un individu à l’amour de la nation, son rapport au monde.
 
En accompagnant la trajectoire idéologique et émotionnelle d'un jeune homme, le documentaire au long cours de Du Haibin rend sensible ce qui se joue sur le plan affectif dans l'engagement politique. Un enjeu qui est loin de ne concerner que la Chine. Slate
Rencontre avec le réalisateur le jeudi 8 juin à 20h30
Avec Cinéphare


DE TOUTES MES FORCES
de 
Chad Chenouga (France - 2017 - 1h38)
Avec
Khaled Alouach, Yolande Moreau...

Nassim est en première dans un grand lycée parisien et semble aussi insouciant que ses copains. Personne ne se doute qu’en réalité, il vient de perdre sa mère et rentre chaque soir dans un foyer. Malgré la bienveillance de la directrice, il refuse d’être assimilé aux jeunes de ce centre. Tel un funambule, Nassim navigue entre ses deux vies, qui ne doivent à aucun prix se rencontrer… 
Le réalisateur n'idéalise jamais leur parcours. Il en montre, au contraire, les difficultés et, souvent, les échecs qui les laissent amers, en proie à une révolte compréhensible. Et c'est avec une infinie tendresse qu'il détaille leurs failles (...).  Télérama



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire