mercredi 11 janvier 2017

A l'affiche !





    
SWAGGER
de Olivier Babinet (France - 2016 - 1h24) 
Documentaire
Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera.
Parfois, (Babinet) met en scène leurs rêves, imagine une comédie musicale et un petit film de science-fiction. Il réussit à ne jamais sombrer dans l'imagerie télé, la représentation figée, mortifère. Il casse les clichés ou s'en amuse, aidé de ses petits héros plein de bon sens.   Transfuge  
Rencontre avec le réalisateur le jeudi 12 janvier à 20h30
Avec Cinéphare


VOIR LE JOUR
de François Le Gouic (France - 2016 - 30 min.)

Avec Olivier Bonnaud, Maud Wyler.... 
Un homme naît. Il est éphémère. Il vivra seulement un jour, durant lequel il traversera tous les âges de la vie, vieillissant de plusieurs années par heure. Tel un visiteur, il rencontre, découvre et tâche de comprendre ce monde dans lequel il vient de voir le jour.
Avant première et rencontre avec l'équipe du film le dimanche 15 janvier à 16h







MA VIE DE COURGETTE
de Claude Barras (France - 2016 - 1h06) 
Animation

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux. 
Séance "cinémadifférence" le samedi 14 janvier à 15h30
TOUS PUBLICS
, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.
Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.

www.cinemadifference.com  


DIAMOND ISLAND
de Davy Chou (Cambodge/ France - 2016 - 1h39) 
Avec Sobon Nuon, Cheanik Nov....
Diamond Island est une île sur les rives de Phnom Penh transformée par des promoteurs immobiliers pour en faire le symbole du Cambodge du futur, un paradis ultra-moderne pour les riches.
Bora a 18 ans et, comme de nombreux jeunes originaires des campagnes, il quitte son village natal pour travailler sur ce vaste chantier. C’est là qu’il se lie d’amitié avec d’autres ouvriers de son âge, jusqu’à ce qu’il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt. Solei lui ouvre alors les portes d’un monde excitant, celui d’une jeunesse urbaine et favorisée, ses filles, ses nuits et ses illusions.
Entre ivresse et spleen, réussites et rendez-vous manqués, Davy Chou sait représenter le temps qui passe trop vite ou pas assez pour une jeunesse qui a déjà le sentiment de vieillir. Télérama




UNE SEMAINE ET UN JOUR 
de Asaph Polonsky (Israel - 2016 - 1h38) 
Avec Shai Avivi....
À la fin du Shiv’ah - les 7 jours de deuil dans la tradition juive - l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants...


Mêlant l’émotion et le saugrenu, une oraison funèbre aussi désopilante que moralement peu correcte, où l’humour apparaît bien comme l’impolitesse du désespoir. Le Dauphiné libéré






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire