mardi 13 septembre 2016

A l'affiche !




DIVINES
 de Houda Benyamina (France - 2016 - 1h45) 
Avec Oulaya Amamra... 
Interdit aux moins de 12 ans
Caméra d'or au Festival de Cannes 2016 
Dans un ghetto où se côtoient trafics et religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Soutenue par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien. 

Un film qui, en plus d’être humain et bouleversant, nous offre pleinement le charisme, la générosité et le talent de la toute jeune Oulaya Amamra, petite sœur de la réalisatrice. Un duo prometteur que le cinéma a intérêt à ne pas perdre de vue.  A voir à lire.com

Un premier essai d'une énergie folle doublé d'un discours politique et social habile. Un film populaire, au plein sens du terme, combatif et émancipatoire. Les inrocks
Rencontre avec la réalisatrice le mercredi 14 septembre à 20h30





NOCTURAMA
de Bertrand Bonello (France - 2016 - 2h10) 
Avec Finnegan Oldfield, Vincent Rottiers...

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents.  Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale.  Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux.  Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes.  La nuit commence. 

Ceux qui sont sous le charme du titre, Nocturama, trouveront matière à l’exaltation poétique dans cette œuvre radicale, fascinante et enchanteresse, malgré les horreurs qu’elle relate. Ce spectacle métrosexuel au confort malaisé est le plus beau portrait de jeunesse dressé cette année.  A voir à lire.com

Ce conte élégiaque ne fait pas de cadeau. Nocturama n’a rien de confortable. Le réalisateur y aborde de front un sujet brûlant de l’actualité avec une esthétique puissante qui secoue tout autant qu’elle émerveille. 20 minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire