jeudi 18 octobre 2018

A l'affiche !



CAPHARNAÜM
de Nadine Labaki (France/Liban - 2018- 2h03) 
Avec Zain AlrafeeaNadine LabakiYordanos Shifera...
À l’intérieur d’un tribunal, Zain, un garçon de 12 ans, est présenté devant le juge.
À la question : « Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice ? », Zain lui répond : « Pour m’avoir donné la vie ! ». Capharnaüm retrace l’incroyable parcours de cet enfant en quête d’identité et qui se rebelle contre la vie qu’on cherche à lui imposer.










RAFIKI
de Wanuri Kahiu (France/Kenya - 2018- 1h22) 
Avec Zain AlrafeeaNadine LabakiYordanos Shifera...
À Nairobi, Kena et Ziki mènent deux vies de jeunes lycéennes bien différentes, mais cherchent chacune à leur façon à poursuivre leurs rêves. Leurs chemins se croisent en pleine campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leurs pères respectifs. Attirées l’une vers l’autre dans une société kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité...
Plus globalement, Rafiki est un film touchant par son questionnement incessant et légitime sur l’état des droits en Afrique de l’Est. Chaque scène est mue par une croyance naïve et indéfectible que le cinéma est capable de transformer la vie et les gens, à l’image de l’amour incomparable qu’il décrit. Bande à part



LES ILLETTREES
de Philippe Guilloux (France - 2018- 1h16) 
Documentaire
Lampaul-Guimiliau, Bretagne, octobre 2013 : après 8 mois de lutte, les abattoirs GAD ferment. 889 employés sont licenciés. 5 ans plus tard, quelques uns acceptent de nous raconter « l'après » : les petits boulots, les formations, les réussites, les échecs, la confiance en soi. Aux détours de ce parcours malheureusement classique du demandeur d'emploi, ces femmes et ces hommes nous dévoilent les blessures engendrées par la perte de ce travail souvent dévalorisé et dont ils étaient pourtant si fiers.
Rencontre avec le réalisateur mardi 23 octobre à 20h30

jeudi 11 octobre 2018

A l'affiche








LES FRERES SISTERS
de Jacques Audiard (France/USA - 2018- 1h57) 
Avec Joaquin PhoenixJohn C. ReillyJake Gyllenhaal...
Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?
On est époustouflé par la densité du scénario, parfois impitoyable et souvent drôle. Sans oublier la photographie sublime de Benoît Debie et un quatuor de comédiens extraordinaires. Indispensable. Le journal du dimanche


LEAVE NO TRACE
de Debra Granik (USA - 2018- 1h49) 
Avec Ben Foster...
Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle.
Expulsés soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s'adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie.
Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l’amour filial et ce monde qui l'appelle ?
La discrétion et la retenue de la mise en scène et de l'écriture y sont un gage d'exigence et le moyen d'une étude subtile de l'essence de l'homo americanus. Positif



OKKO ET LES FANTÔMES
de Kitarô Kôsaka (Japon - 2018- 1h35) 
Animation
Seki Oriko, dite OKKO, est une petite fille formidable et pleine de vie. Sa grand-mère qui tient l'auberge familiale la destine à prendre le relai. Entre l'école et son travail à l'auberge aux cotés de sa mamie, la jeune Okko apprend à grandir, aidée par d'étranges rencontres de fantômes et autres créatures mystérieuses ! 
Léger comme un pétale de cerisier et primordial comme un conte venu des temps anciens, "Okko et les fantômes" est une nouvelle preuve que le fantastique peut tout faire. Mad movies
Cinéma-différence 
Dimanche 16 octobre à 16h30 ! 
TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
> > www.cinemadifference.com

jeudi 4 octobre 2018

A l'affiche !



FILLES DE FEU
de Stéphane Breton (France - 2018 - 1h20) 
Documentaire
Elles ont à peine 20 ans et affrontent l'État Islamique au Kurdistan syrien. Dans cette région du monde où l'homme marche devant et la femme derrière, le fait qu'elles aient pris les armes au côtés de leurs frères revêt une signification extraordinaire. Leurs foulards de couleurs, leur calme et leur courage ont fait le tour du monde. À contrepied des flux catodiques d'images de guerres, Stéphane Breton filme leur quotidien dans un monde en ruine, l'attente et les veillées d'armes autour du souvenirs des disparus. Ce sont les combattantes kurdes, les Filles du feu.
Pourquoi partir chez les filles du feu ? Pourquoi aller les voir ? Il se pourrait que nous en ayons besoin. Comment ça ? D’abord, il se pourrait que ce monde ait besoin d’elles, et jusqu’à preuve du contraire, nous en faisons partie. Libération
Séance unique dans le cadre du "Festival des autres mondes" samedi 6 octobre à 18h en présence du réalisateur.
Présenté par Caroline Troin et Nina Chastel de "Bretagne et diversité" et "Rhizomes"



ZER
de Kazim Öz (Turquie - 2017 - 1h53) 
Avec Ahmet AslanHaleigh Ciel ...
"Zer c’est l’histoire de Jan, qui découvre sa propre réalité, en passant par la découverte culturelle et historique. Son histoire commence sous l’eau à New York, et se termine dans un village de montagne à Dersim, encore, sous l’eau. 
Et, en accompagnant Jan, nous serons des témoins, de la multitude culturelle et cultuelle du monde, découvrirons certaines réalités de la Turquie, et trouverons leurs échos visuels dans la géographie changeante des terres, tout au long du voyage."
Séance unique dans le cadre du "Festival des autres mondes" samedi 6 octobre à 20h30 en présence du réalisateur.
Présenté par Caroline Troin et Nina Chastel de "Bretagne et diversité" et "Rhizomes"



MADEMOISELLE JONCQUIERES
de Emmanuel Mouret (France - 2018 - 1h49) 
Avec Cécile de FranceEdouard BaerAlice Isaaz...
Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère...
"Mademoiselle de Joncquières" est un film en état de grâce. Culturopoing.com









NOS BATAILLES
de Guillaume Senez (France - 2018- 1h38) 
Avec Romain DurisLaetitia DoschLaure Calamy...
Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.









mercredi 26 septembre 2018

Cette semaine !




I FEEL GOOD
de B. DelépineG. Kervern (France - 2018-1h43) 
Avec Jean DujardinYolande Moreau...
Monique dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques, un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.












DE CHAQUE INSTANT
de Nicolas Philibert (France - 2018-1h46) 
Documentaire
Chaque année, des dizaines de milliers de jeunes gens, filles et garçons, se lancent dans des études en soins infirmiers. 
Entre cours théoriques, exercices pratiques et stages sur le terrain, ils devront acquérir un grand nombre de connaissances, maîtriser de nombreux gestes techniques et se préparer à endosser de lourdes responsabilités. 
Ce film retrace les hauts et les bas d’un apprentissage qui va les confronter très tôt, souvent très jeunes, à la fragilité humaine, à la souffrance, aux fêlures des âmes et des corps. C’est pourquoi il nous parle de nous, de notre humanité.

De chaque instant s’avère un film d’une grande douceur, nous laissant avec l’impression surprenante mais bienvenue d’une éducation où bienveillance et dignité se conjuguent pour former ceux qui nous assisteront dans les moments de détresse. Les cahiers du cinéma

mercredi 19 septembre 2018

Cette semaine !







SOFIA
de Meryem Benm’Barek (France - 2018- 1h25) 
Avec Maha AlemiLubna AzabalSarah Perles...
Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités…
[...] pour un coup d'essai, c'est virtuose. Surtout, ce que "Sofia" offre de plus remarquable, c'est la mise en scène qui allie puissance et subtilité. Positif

Sofia impressionne par l’habileté avec laquelle l’événement intime qu’il met en scène révèle la société entière à elle-même. Les cahiers du cinéma





BURNING
de Lee Chang-Dong (Japon - 2018- 2h28) 
Avec Yoo Ah-InSteven YeunJeon Jong-seo...
Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement.  De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux.  Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît…
Un pays tout en ébullition étouffée, menacé à chaque instant, de l’extérieur, de l’intérieur et dont le film de Lee Chang-dong prend subtilement le pouls tout autant qu’il projette des images dévorantes, d’une force rare et ravageuse, sur sa violente dualité et l’incendie qui couve sous ses serres. La septième obsession




MY LADY
de Richard Eyre (GB - 2018-1h46) 
Avec Emma ThompsonStanley Tucci...
Faut-il obliger un adolescent à recevoir la transfusion qui pourrait le sauver ? Fiona Maye, Juge de la Haute Cour, décide de lui rendre visite, avant de trancher. Leur rencontre bouleversera le cours des choses.
Une thèse de l’intime et de l’éthique, culminant dans un suspense de déontologie et d’humanité qui bouscule les a priori. L’un des meilleurs rôles d’Emma Thompson, qui retrouve les non-dits des Vestiges du Jour et la logorrhée d’Au nom du père. Avoir-alire.com








CAPITAINE MORTEN ET LA REINE DES ARAIGNEES
de K. Jancis, R. Unt (Estonie - 2018 - 1h16)
Animation
A partir de 6 ans 
Morten rêve de prendre le large à bord de La Salamandre, avec son père le Capitaine Vicks, mais il doit rester à terre chez l'autoritaire Annabelle. Avec son complice Stinger, Annabelle veut s'emparer du bateau de son père, persuadée qu'il cache un trésor de pirates. Pour déjouer leurs plans, Morten va être entraîné dans une aventure fantastique. Réduit à la taille d'un insecte par un magicien farfelu, c'est dans le monde de la Reine des araignées qu'il va devoir conquérir ses galons de capitaine.
L’animation et la réalisation sont d’une fluidité remarquable, objet de tous les soins, au service d’un récit bondissant, enjoué et porteur de valeurs de solidarité.  Culturebox
Cinéma-différence 
Samedi 22 septembre à 15h30 ! TOUS PUBLICS, adaptés pour les personnes dont le handicap peut entraîner des troubles du comportement.Présence de bénévoles. Information de l’ensemble du public. Son modéré. Lumière éteinte progressivement. Absence de publicité et de bandes annonces.
> > www.cinemadifference.com
 




MONIKA
de Ingmar Bergman (Suède - 1953 - 1h35)
Avec Naemi BrieseHarriet Andersson....
Monika, jeune fille éprise de liberté, et Harry, jeune livreur, fuient leur famille et partent vivre sur une île.

Le fameux regard-caméra de Monika qui bouleversa Godard (« Le plan le plus triste de l’histoire du cinéma », écrivit-il dans les Cahiers du cinéma) a placé Monika au sommet de la filmographie bergmanienne, avec l’estampille « premier chef-d’œuvre »  Télérama
Ciné club le mardi 25 septembre à 20h30






mercredi 12 septembre 2018

A l'affiche !






PREMIERE ANNEE
de Thomas Lilti (France - 2018- 1h32) 
Avec Vincent LacosteWilliam LebghilAlexandre Blazy...
Antoine entame sa première année de médecine pour la troisième fois. Benjamin arrive directement du lycée, mais il réalise rapidement que cette année ne sera pas une promenade de santé. Dans un environnement compétitif violent, avec des journées de cours ardues et des nuits dédiées aux révisions plutôt qu'à la fête, les deux étudiants devront s’acharner et trouver un juste équilibre entre les épreuves d’aujourd’hui et les espérances de demain.






UNE PLUIE SANS FIN
de Dong Yue (Chine - 2018- 1h58) 
Avec Duan YihongJiang Yiyan...
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.
Un premier film époustouflant de maîtrise et qui fait entrer directement son auteur dans la cour des grands. Le nouvel obs'

mardi 4 septembre 2018

A l'affiche !




GUY
de Alex Lutz (France - 2018- 1h41) 
Avec Alex LutzTom DinglerPascale Arbillot...
Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.








UNDER THE SILVER LAKE
de David Robert Mitchell (USA - 2018- 2h19) 
Avec Andrew GarfieldRiley Keough...
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
À Los Angeles, Sam, 33 ans, sans emploi, rêve de célébrité. Lorsque Sarah, une jeune et énigmatique voisine, se volatilise brusquement, Sam se lance à sa recherche et entreprend alors une enquête obsessionnelle surréaliste à travers la ville. Elle le fera plonger jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de la Cité des Anges, où il devra élucider disparitions et meurtres mystérieux sur fond de scandales et de conspirations.
Film mental, maîtrisé de bout en bout, ce cauchemar éveillé, traversé par des moments de grâce suspendus, confirme le talent de son jeune auteur, qui livre une radioscopie de Los Angeles vertigineuse. La Septième obsession




UNE VALSE DANS LES ALLEES
de Thomas Stuber (All - 2018- 2h05) 
Avec Franz RogowskiSandra HüllerPeter Kurth...
Le timide et solitaire Christian est embauché dans un supermarché. Bruno, un chef de rayon, le prend sous son aile pour lui apprendre le métier. Dans l’allée des confiseries, il rencontre Marion, dont il tombe immédiatement amoureux. Chaque pause-café est l’occasion de mieux se connaître. Christian fait également la rencontre du reste de l’équipe et devient peu à peu un membre de la grande famille du supermarché. Bientôt, ses journées passées à conduire un chariot élévateur et à remplir des rayonnages comptent bien plus pour lui qu’il n’aurait pu l’imaginer…
Un film, aux effluves profondément mélancoliques et poétiques, qui décrit avec grâce et pudeur, à travers les yeux de son héros principal, toujours à la limite du basculement, l’univers des ouvriers de l’ancienne Allemagne de l’Est. Avoir-alire.com